Comment réaliser un dépliant efficace ?

117
depliant

Aujourd’hui, les internautes n’en peuvent plus d’être spammés par des messages publicitaires intrusifs. Afin de mettre en avant votre entreprise, il est primordial que vous ayez recours à d’autres modes de communication. Les publicités au format papier ont l’avantage d’être des objets que l’on peut toucher. De plus, si le dépliant est bien composé, avec un joli papier, il vous permettra véritablement de vous différencier de la concurrence. Surtout dans le cadre d’un salon professionnel, par exemple…

 L’intérêt du dépliant sur un salon

Pour communiquer dans un salon professionnel, il existe beaucoup de solutions. On a, par exemple, les différents types d’affiches : kakémonos, banderoles, X-Banner, et autres oriflammes. On peut aussi distribuer des goodies, ces petits objets gratuits : stylos, bloc-notes, autocollants… Toutes ces techniques sont bonnes, mais elles restent statiques : le prospect doit venir à vous pour connaître votre existence.

Avec les dépliants et les flyers, c’est, au contraire, votre entreprise qui va au client. C’est pourquoi il est souvent judicieux (si vous en avez la possibilité) d’engager un collaborateur afin qu’il distribue des flyers dans le salon. Petite astuce en plus : équipez ce collaborateur avec un sac à dos X-Banner, un dispositif léger qui permet d’accrocher une affiche dans son dos. Ainsi, non seulement il pourra distribuer des dépliants, mais il deviendra une véritable publicité ambulante pour votre produit ! En allant ainsi directement auprès des potentiels clients, vous pourrez susciter leurs intérêts. La personne distribuant les flyers pourra ensuite le renvoyer vers votre stand.

Les astuces pour un dépliant percutant

Attention : Il faut que votre dépliant attire l’attention du prospect. Pour cela, une bonne utilisation des couleurs et de la mise en page est essentielle ;

Intérêt : quels bénéfices vos prospects peuvent-ils tirer du message que vous leur communiquez ? En quoi votre service est-il différent ou innovant par rapport à celui de vos concurrents ? Pourquoi devrait-on le choisir ?

Désir : une photo ou une illustration claires peuvent permettre de générer du désir chez l’acheteur potentiel ;

Action : enfin, le prospectus doit agir sur l’aspect conatif — il doit inciter le prospect à acheter le service. Vous pouvez mettre en évidence un numéro de téléphone, votre site internet, ou encore un bon de promotion, pourquoi pas ?

Le plus souvent, on adoptera un papier couché mat, à 135 g. ou 170 g. Il est possible d’opter pour plusieurs types de dépliants :

Il y a d’abord le dépliant standard en 2 volets. Concrètement, il s’agit d’une feuille A5 (en général) pliée en deux. Il correspond au format le plus simple, et (donc) du plus efficace. Le format 2 volets est en effet souvent considéré comme étant le plus percutant ;

Le dépliant 2 plis roulés : la feuille est pliée en 3 sections pour donner 6 pages de lecture. Le dépliant s’ouvre dès lors comme une petite fenêtre à battants. Le format est idéal pour mettre en valeur des photos ou bien des schémas ;

Le dépliant en 2 plis accordéon : le dépliant possède également 3 sections, mais pliées en zigzag (ou accordéon). Ce format convient parfaitement pour les secteurs de l’hôtellerie et du tourisme.

Un dernier conseil : soyez très concis par rapport à ce que vous marquez sur le dépliant. Les images et les schémas fonctionnent bien ; les pavés d’explications moins… Si vous désirez faire passer des messages, concentrez-vous sur un format « bullet points » très percutant, professionnel, et efficace. En tout cas, gardez toujours en tête le message que vous désirez faire passer, et la cible qui vous intéresse.